Aller au contenu principal

La PGTB se restructure !

15 March 2017

Une plateforme technologique comme la Plateforme Génome-Transcriptome de Bordeaux (PGTB), c’est un outil au service de la communauté scientifique. Elle se doit donc d’évoluer en fonction du contexte, des besoins et des avancées technologiques. Présente sur trois sites depuis 2009, la PGTB se recentre aujourd’hui physiquement sur son pôle de l’INRA à Cestas-Pierroton. Fidèle à sa vocation d’ouverture, la PGTB propose ses services et ses équipements à toute la communauté scientifique académique et industrielle. Vous avez un projet de séquençage NGS ? De génotypage ? Quel que soit votre domaine scientifique, venez nous rencontrer et visitez notre nouveau site web: http://pgtb.cgfb.u-bordeaux.fr/. Contact mail : pgtb@inra.fr.

L’équipe de la plateforme (de gauche à droite) : Pascal Sirand-Pugnet (Directeur) Patricia Fergelot (Directrice adjointe), Christophe Boury (AI), Franck Salin (Responsable technique), Emilie Chancerel (IE), Philippe Chaumeil (IR), Adline Delcamp (AI) et Erwan Guichoux (IR).
L’équipe de la plateforme (de gauche à droite) : Pascal Sirand-Pugnet (Directeur) Patricia Fergelot (Directrice adjointe), Christophe Boury (AI), Franck Salin (Responsable technique), Emilie Chancerel (IE), Philippe Chaumeil (IR), Adline Delcamp (AI) et Erwan Guichoux (IR).

Bordeaux accueille les plateformes du réseau France-Génomique

Dans le cadre du réseau national France Génomique (https://www.france-genomique.org), la Plateforme Génome-Transcriptome de Bordeaux et le Centre de Bioinformatique de Bordeaux organiseront des journées ateliers thématiques les 22 et 23 juin 2017. Ces journées annuelles, ouvertes aux plateformes du réseau, sont l’occasion de faire le point sur les avancées technologiques et les développements méthodologiques en cours. Elles ont pour but de faciliter les échanges d’informations concrètes sur la production et le traitement de données dans des domaines de pointe comme le séquençage Long Reads,  les approches Single Cell, l’épigénétique… Ce sera aussi une bonne opportunité pour la PGTB et le CBiB de faire connaitre leurs activités… et de faire découvrir notre belle ville de Bordeaux.